Bespoke

Bespoke_1
Jeudi soir, je proposai à C et P de me rejoindre au Bespoke, que je voulais découvrir depuis quelques temps. A deux pas d’une autre adresse du même style qu’on avait aimée, PasdeLoup, Bespoke est un petit endroit tout en longueur, où l’on s’installe sous des ampoules à filaments. De petites tables sont alignées face au joli bar. Au fond, une plus grande, faite de bois brut, peut accueillir les bandes. La déco est à mi-chemin entre le loft industriel et la petite cabane en bois texane. Le nom du lieu, lumineux, est fixé sur un pan de mur au revêtement original, des bandes de cuir qui ne sont autres que des ceintures. Tout ceci contribue à l’atmosphère, agréable, et pour ne rien gâcher, on y est chaleureusement accueilli.

La spécialité du Bespoke, ce sont les cocktails. La carte est originale et le résultat réussi. On a particulièrement aimé le Capri c’est fini : rhum, tomate cerise, basilic frais et vinaigre balsamique ou encore le Morning Love : rhum, sirop d’orgeat, fruit de la passion et absinthe. Si tu t’y sens bien, et que tu as une petite faim, pas de panique, tu pourras aussi y manger : meatballs, croquettes de jarret de porc, tartare de poisson,… mais aussi sliders, de mini burgers de pain brioché trop bons. Des petits plats simples, aux accents de l’Oncle Sam. Efficace. Le weekend, une carte spéciale est proposée pour le brunch. Ce qui fait une bonne raison supplémentaire pour y retourner.

Pour finir, tu connais la règle : un verre d’alcool, un verre d’eau (au moins évidemment). Au Bespoke, tu peux faire le choix de payer ta carafe d’eau, plate ou pétillante et filtrée sur place. L’euro que te coûtera ce choix, remplaçant celui de la traditionnelle carafe d’eau du robinet gratuite, sera reversé à l’UNICEF. Pour une fois l’eau peut être payante, tant que c’est pour la bonne cause.

BespokeCollage_1Bespoke_5Bespoke. 3 rue Oberkampf, 75011 Paris.
Ouvert du mardi au dimanche de 12h00 à 2h00.
Small plates entre 5 et 15 euros. Desserts à 8 euros. Cocktails : 12 euros en moyenne.

Laisser un commentaire