About

Merde28 ans. 29 ans. Pas encore la trentaine donc, mais la vingt-huitaineneuvième parisienne, ça le faisait pas comme nom. 30 ans. 31 ans. 32 ans. 33 ans. Parisienne (et je t’emmerde). Pas snob, c’est juste que Paris c’est mieux. Lille, Marseille, Lyon, et j’ai oublié le nom des autres villes françaises, c’est cool pour le weekend. Et encore. Je t’énerve, c’est fait exprès. Je suis bien obligée d’admettre que j’ai un humour de merde, mais mieux vaut un humour de merde que pas d’humour du tout (et puis je suis bon public).

Trentenaire, de la génération Y, « Why? » comme ils disent. Mouais. On a le SIDA, le chômage, la crise, trop de choix, moins de temps, l’impatience, la lassitude. Enfin, il paraît. On a aussi Paris, la jeunesse et l’envie. Encore. Trente ans (et quelques). Bébé, mariage, propriétaire casanier, célibataire, sans enfants, en coloc, fêtard. Tout ça, au fond, ne veut plus dire grand chose. A Paris peut-être plus qu’ailleurs. Ce qui compte, c’est de piocher là-dedans. Et de profiter.

Je parlerai donc de Paname, aussi attachante qu’énervante. De mon Paname. Donc pas de généralités ici. Qui sait, je ferai peut-être hurler les féministes, les machos, les gens de droite, les gens de gauche, voire ceux entre les deux. Et je m’en fous. Ah, et j’aime les gros mots aussi. Alors si tu me cherches, je risque de t’insulter. Mais je finirai toujours ma phrase par cordialement.

Dans mes articles, ce sera plutôt alcool et café que jus de goyave et thé vert. A toi de choisir ton camp. Tu pourras me traiter de bobo, de hipster, de connasse ou juste kiffer la trentaine parisienne. Tu seras toujours le (la) bienvenu(e), car d’où je viens, en vrai, on est forcément un peu sympa. Comme (presque) tous les trentenaires parisiens.

Enfin, tu constateras que certains posts sont plutôt légers… Disons que je n’ai pas encore eu le temps de rédiger d’article digne de ce nom pour ces lieux. Mais comme je les aime bien aussi, je t’ai au moins balancé l’adresse. Ne me remercie pas.

Ah, et pour info, je suis feignasse et déjà assez busy comme ça (rappelle-toi je suis parisienne), donc crois-moi, je ne perds pas mon temps à écrire un truc sur un endroit que je n’ai pas aimé ou que je n’ai pas encore découvert. En clair, tout, absolument tout, est testé et approuvé sur LTP.

Voilà, c’est tout.

 

23 commentaires sur “About

  1. De ce que j’ai lu je kiffe ta trentaine parisienne, même si j’habite dans une ville dont tu as oublié le nom, et que d’un coup j’ai un truc chauvin, méconnu jusqu’à présent, qui est un peu piqué à vif. Bonne continuation, l’humour est vraiment au RDV !

  2. Chapeau bas Mme la trentenaire pour ce site si sympathique !

    Ici une encore trentenaire (j’ai eu chaud) qui reconnait certaines de ces adresses et en dégote d’autres, les teste ou va les tester..

    1. Rooo c’est gentil ça. Il y a encore pleins d’adresses en stock, qui, je l’espère, plairont à tous ceux qui passent par ici!

  3. Chouette blog, chouettes adresses, merci, vive Paris, vive la trentaine! (La vraie, pour moi)
    Enfin je me demande quand-même comment on fait pour tester AUTANT d’adresses, je me sens à la traîne, c’est terrible (sentiment très très parisien faut dire)

    1. Merci :).
      Oui, vive la trentaine, surtout que la vraie, pour moi, ce sera le 31. Je vis donc mes derniers jours dans la vingtaine.
      Pour le nombre d’adresses, tout est testé et approuvé, des années de vie à Paris et de sorties m’ont permis d’élaborer ce carnet, contente qu’il te plaise!
      Quant à la frustration, je tiens une liste d’adresses à tester qui ne cesse de se remplir, Paris est une mine d’or pour les bars et les restos, on ne finit jamais. Paris nous aura tous ;).

  4. Bonjour,

    Super ce blog merci :)

    Juste une petite question : Est ce qu’il y aurait des endroits sympa où la parisienne ayant la trentaine pourrait sortir se dégourdir les jambes sur le dancefloor sans faire de babysitting ? ;)

    On voudrait se faire une soirée filles ce vendredi et on se demande bien où ……

    Merci d’avance pour votre/vos réponse(s)

    1. Salut Cha,
      Tout dépend de ce que tu recherches comme style de musique et d’endroits et comme quartier.
      En fonction, on fait plus ou moins de baby-sitting ;).
      Il y a des endroits comme le Rosa Bonheur ou le Badaboum par exemple, où l’on peut manger un morceau, boire des verres, puis danser.
      Le combo Cantine de Belleville + Café Chéri(e) est bien aussi mais plus en mode rade (qu’on adore!).
      Dans tous les cas, il faut aimer la foule…
      Bref, si tu m’en dis un peu plus, je peux peut-être aider!

  5. Salut,

    je dois t’avouer que je suis arrivée sur ton site en cherchant dans Google « où trouver des trentenaires à Paris » (bah ouais, on est jeudi, quasiment toutes mes copines ont le combo mec/bébé/monospace, et je commence à stresser quand, au final, mon seul plan plus ou moins précis est un afterwork pizza/mojito à volonté jusqu’à 21h avec mes collègues provinciaux de moins de 30 ans *trisitesse*). Mais quelle joie de découvrir toutes les adresses que tu proposes (et encore plus de lire « About » qui me rend folle de jalousie tellement j’aurais aimé l’écrire!). Bref, continue à bien travailler pour toutes les trentenaires parisiennes qui apprécient quelques week-ends en Province mais sont avant tout hyper heureuses de fouler le macadam de Panam!

    1. Merci beaucoup Chiyome
      Et ravie de lire que LTP est une bonne alternative à l’afterwork pizza / mojito ;).
      Difficile pour moi ces derniers temps d’être très active pour parler des dernières bonnes adresses découvertes mais promis je reviens vite pour les partager !
      A très bientôt sur le blog
      Marlène – LTP

Laisser un commentaire