Carnets de voyage : Argentina

DSC03694

Abrimos cuando llegamos, cerramos cuando nos vamos.

Un voyage dans le pays où les bars affichent leurs horaires d’ouverture et de fermeture de cette manière ne pouvait être qu’une réussite. Ce fut d’ailleurs bien plus. Grâce notamment à AS et F, nos gentils hôtes à Buenos Aires.

En février dernier, je décollais avec M pour l’Argentine. Comme nous n’avions pas six mois devant nous (dommage) et compte tenu de l’immensité du territoire, nous avons dû faire des choix. Nous avons donc opté pour la chaleur du Nord, ses contrées moins touristiques, plus abordables (dans tous les sens du terme), et à mon sens au moins aussi attrayantes que celles d’Ushuaïa et de la Terre de Feu.

Les innombrables couleurs des montagnes de la région de Salta, les empanadas et les tamales, les applaudissements pour féliciter l’asador ayant veillé comme à la prunelle de ses yeux à la cuisson du bife de lomo (morceau de viande à se damner), la fête sur le toit des immeubles, l’effervescence des rues sans la moindre plainte des riverains, le vin de Colome, les routes sinueuses, les heures passées dans des bus grand luxe, l’errance au milieu d’innombrables gauchos au cœur de Salta, les cactus à perte de vue, la blancheur des Salinas Grandes, le son tonitruant des chutes d’Iguazu, un pied au Brésil, un pied au Paraguay (pour les ruines des missions jésuites), un pied en Uruguay (adorable Colonia Del Sacramento), les couleurs du coucher de soleil sur les toits de Buenos Aires, le marché de San Telmo, le goût du Fernet et du mate, le mal des montagnes malgré l’expérience plutôt désagréable de la coca, et cet endroit, incroyable, qu’est la planque de M. Regazzoni. Voilà l’Argentine que j’ai pu découvrir, et aimer. Celle qui m’a marquée. Au point de vouloir y revenir, encore et encore. Un beau voyage donc, probablement l’un des plus beaux.

DSC03332-2

DSC03756

DSC03758

DSC03702

DSC03705

DSC03785

DSC03808

DSC03810

DSC03836

DSC03871

DSC03995

DSC03436

DSC03443

DSC03546

DSC03519

DSC03391

DSC03567

DSC03578

photo 4

DSC03586

Regazzoni_6

Voici quelques-unes des adresses que l’on a aimées pour manger et boire (liste non exhaustive évidemment, tu me connais…):
*** La bodega Nanni à Cafayate pour une dégustation de vin et se restaurer.
*** La casa de las empanadas à Cafayate (laisse un petit mot sur les murs).
*** La Cantina de Hugo dans le quartier de San Telmo à Buenos Aires.
*** Parrilla La Cabrera, le resto préféré de AS, une valeur sûre.
A Colonia Del Sacramento en Uruguay, on a aimé :
*** Buen Suspiro
*** Ganache « café por barista »

Laisser un commentaire