Chez Francis Labutte

Les décos scandinaves, les ampoules nues à filaments dégringolant du plafond, les coussins recouverts de formes géométriques, le parquet clair, le mobilier dépareillé, c’est sympa. Mais parfois, on veut du parisien pur jus, à l’ancienne. De ces bistrots qui font que Paris est Paris. Où les tables en formica n’ont pas été récemment chinées (probablement à des prix indécents). Où les tables en formica, en fait, sont là depuis le début, lorsqu’elles étaient courantes sans pour autant coûter un bras. De ces adresses dont le nom ne nous donne pas l’impression d’avoir été propulsé à Brooklyn, pardon, Williamsburg, bref, avec un nom rappelant les patrons joviaux et bedonnants de PMU qui te tapent sur l’épaule amicalement. Chez Francis Labutte, c’est un peu tout ça la fois, hormis peut-être le côté bedonnant. Avec, point loin d’être négligeable en ces temps d’été revenu, une terrasse qui t’offrira plus de possibilités pour poser tes fesses qu’en salle.

Ce soir-là, ça sentait les journées qui s’allongent, les garçons se réjouissaient de voir les jupes des filles virevolter. Et c’est donc chez ce Francis que je ne connaissais pas encore que L et L nous proposèrent de les rejoindre, avant que nous nous rendions chez cette dernière qui habite à deux pas (L pas L, tu l’auras compris). L’objectif : une partie de pétanque, qui s’avérera au moins aussi mémorable que la demi-finale Brésil Allemagne (oui, L a un jardin).

Chez Francis Labutte, à mi-chemin entre Jules Joffrin et Lamarck-Caulaincourt, tu pourras donc boire un verre entre potes, grignoter des petites choses, faire que ton apéro se transforme en dîner. L’adresse, non loin de Montmartre, a une clientèle plutôt composée d’étudiants que de touristes du fait notamment de la proximité de la Fémis et surtout des petits prix pratiqués. Ici, la cuisine, de bistrot évidemment, est classique, simple. En happy hours, la pinte de bière est à 5 euros, et la petite portion de frites est cadeau (idem pour le verre de vin et le saucisson)!

En clair, une adresse qui figurera dorénavant dans ma liste d’incontournables de ce coin de la capitale. Merci à L et L pour la découverte!

ChezFrancisLabutte_3

Chez Francis Labutte. 122 rue Caulaincourt, 75018 Paris. Métro Jule Joffrin / Lamarck-Caulaincourt.
Ouvert du lundi au samedi de 8h00 à 2h00.

Laisser un commentaire