Les Déserteurs

Là où trônait il n’y a pas si longtemps le restaurant Rino siège dorénavant une bande de déserteurs, celle d’Alexandre Céret et de Daniel Baratier, deux anciens du célèbre Sergent Recruteur dans le quatrième arrondissement. 

Ici, pas de fioritures, la déco est sobre, mais chaleureuse. Une vingtaine de couverts environ sont répartis dans ce petit espace. Aux Déserteurs, la véritable star, c’est l’assiette. Pour notre plus grand plaisir. Des produits frais et une carte variant au gré des saisons et des marchés, voilà la recette gagnante pour laquelle ont opté les maîtres des lieux.

Pour le dîner, les Déserteurs proposent un menu à quatre plats à 45 euros et un menu à six plats à 60 euros. Mes compères optent pour la totale. Quant à moi, je sors d’un apéro déjà bien calorique et ne me sens malheureusement d’attaque que pour les quatre plats. Je ne regretterai pas mon choix puisque j’aurai l’occasion de goûter dans les deux plats supplémentaires chez V qui finira péniblement (ça se passe comme ça chez nous). Il faut bien le dire, les Déserteurs nous offrent de la grande qualité, mais aussi de la quantité. Bref, fait de plus en plus rare, on ne se fout clairement pas de ta gueule. Par conséquent, je ne te conseille les six plats qu’en cas de grosse faim, voire de gourmandise extrême.

La mise en bouche se fait avec délectation : œuf mollet, artichauts, poitrine de porc fermier puis asperge blanche, anchoïade et olive Kalamata. Avec le plat suivant, une bavette de veau fermier de l’Aveyron fondante à souhait, accompagnée de grand roux crémeux et d’un jus court, on nous apporte une polenta au parmesan absolument turiesque (du français tuerie, évidemment). Je piocherai ensuite dans l’assiette de V donc, garnie de merlu de ligne et de chou fleur, assaisonnée à la sauce thaï. Délicieux. Pour finir, la touche de fraîcheur est apportée à mes compagnons de tablée grâce à un petit bol de mara des bois et rhubarbe. Je termine mon repas en beauté avec un dessert chocolat, sésame et caramel beurre salé.

En conclusion, si tu croises la route de ces Déserteurs, je te conseille fortement de faire un bout de chemin avec eux. Ils te régaleront. Sache enfin que le menu déjeuner entrée+plat+dessert est à 28 euros (35 euros avec verre de vin et un café). Comment résister?

LesDéserteursCollage_1LesDéserteurs_7LesDéserteursCollage_2Les Déserteurs. 46 rue Trousseau, 75011 Paris. Métro Ledru-Rollin.
Ouvert le mardi de 19h30 à 22h00 et du mercredi au samedi de 12h15 à 14h00 et de 19h30 à 22h00.

1 commentaire sur “Les Déserteurs”

Laisser un commentaire