Le Perchoir Ménilmontant

Voilà un secret bien difficile à garder. C’est la nouvelle adresse que les parisiens s’échangent, se retrouvant de nouveau face au terrible dilemme du profitons tant que ça n’est pas encore totalement blindé.

Sans l’adresse, impossible de réaliser que les portes du par(ad)is sont proches. Et qu’il te suffira te prendre l’un des ascenseurs aux airs de monte-charge (ou l’inverse, à toi de juger) de cette cour intérieure d’immeuble de bureaux.

Un périple de plus de deux ans fut nécessaire pour la réalisation de ce projet rooftopesque. Une véritable galère quand on connaît les méandres de l’administration française, sans compter les multitudes de règles à respecter dans une ville comme Paris pour se lancer dans une telle aventure. Force est de constater que tout ceci en valait la peine et on ne peut que saluer la qualité du résultat.

On est loin de ces endroits dans les cieux des hôtels de luxe, trop guindés. Ici, le public est indéniablement branché, hipster, bobo, tout ce que tu veux. Mais il faudrait être fortement blasé pour ne pas apprécier.

Sur la partie supérieure, une terrasse de plusieurs centaines de mètres carré à 360° t’ouvrira les bras avec une vue sur les toits typiquement parisiens, les tours de La Défense ou encore la si belle basilique du Sacré Coeur.

Le Perchoir est idéal pour siroter un cocktail ou un verre de rosé au prix bien raisonnable si on le compare à ceux de la Nüba par exemple.

A l’étage inférieur, une salle est dédiée au restaurant avec tables en bois brut, chaises et fauteuils dépareillés, verrière, le tout est décoré avec beaucoup de goût. Un menu unique avec plusieurs entrées et desserts et un plat est proposé pour environ 45 euros et le dimanche midi, tu auras droit à la formule lendemain de soirée avec entrecôte et bloody mary pour un montant équivalent.

Alors évidemment, ce genre d’endroit ne reste jamais très longtemps confidentiel, donc si tu veux être sûr(e) d’avoir une place, viens tôt. Pour le resto, pense à réserver. Bref, sois prévoyant(e).

Pour la petite histoire, nous avons annulé notre résa pour un dîner quelques jours après notre première visite pour cause de petite T ayant pointé le bout de son nez plus tôt que prévu. Ce n’est que partie remise. Je ne manquerai donc pas de te raconter mon expérience culinaire au Perchoir.

Espérons juste qu’il ne deviendra pas un endroit de plus réservé à de rares privilégiés sur liste.

LePerchoir_12

LePerchoir_13

LePerchoir_6

LePerchoir_5

LePerchoir_14

LePerchoir_3

LePerchoir_11

Le Perchoir. 14 rue Crespin Du Gast, 75011 Paris. Métro Ménilmontant.
Bar en terrasse ouvert tous les jours à partir de 16h00 sans réservation possible. Restaurant ouvert le soir du mardi au samedi sur réservation.

3 commentaires sur “Le Perchoir Ménilmontant

  1. The place Not To Be. Parce que chacun se croit privilégié d’avoir posé son popotin là oú les autres ne l’ont pas encore fait…? Videur : déjà vide de sa propre intelligence
    On attendait moins d’arrogance d’un bar situe dans un quartier si branche

    1. C’est exactement pour cette raison que je conseille d’arriver avant l’arrivée du mec à l’entrée. J’y suis toujours rentrée sans problème et à des moments calmes.
      Et vu le monde qui en parle, je ne crois pas que ceux qui y ont posé leurs fesses sont des privilégiés, juste des gens qui ont l’info et en ont profité.
      Qui plus est, si un endroit comme celui-ci veut rester un minimum de temps, ils ont tout intérêt à faire gaffe aux nombres d’entrées à partir d’une certaine heure.
      Paris peut être friande des fermetures administratives…
      Bref, ne reste pas sur une première mauvaise impression, et si le soleil continue à se pointer, 17h00 est une heure parfaite pour découvrir le Perchoir!

Laisser un commentaire