Le Little

LeLittleCollage_2Trente ans. Il nous fallait amortir le choc associé à ce passage à la dizaine supérieure avec une petite fête digne de ce nom. On avait enfin la date, restait à trouver le lieu. Sauf que. Fini le temps de l’appart de la coloc dédié aux soirées bondées, armés de moquette rouge fatiguée et d’une boule à facettes. Quant à celui où l’on claque 2000 balles pour louer une salle, il n’est pas arrivé. L’option du week-end en province, au soleil, fut vite évincée. Car soyons francs, Paris reste malgré tout le point de ralliement idéal quand tu veux rameuter du provincial voire de l’étranger (je les entends d’ici grincer des dents en insultant nos sales têtes de parisiens). Et puis cette météo…

On s’est donc mis à chercher. Nos critères : pas de cave, pas de frais si ce n’est ceux qui impliqueront directement la descente d’alcool dans nos gosiers, du son, une terrasse, centrale, un peu de style, beaucoup de cool, et des prix honnêtes. En clair, tu trouverais presque plus facilement des sushis au milieu de la savane. Puis on a lu un truc sur un bar qui venait d’ouvrir à deux pas de la place de la République et qui portait bien son nom : Le Little. Avec la totale.

On y a fait quelques tours, pour voir, un petit bar bondé valant toujours mieux selon nous qu’un grand bar vide. A l’intérieur, des tables de bistrot modernes et des banquettes confortables disparaissent quand il est l’heure de transformer l’espace en dancefloor. Parquet, belle hauteur sous plafond, murs aux airs antiques, joli bar courbe. De l’autre côté, les p’tits gars sont détendus et attentionnés. Pas de prise de tête. Ni de prise de haut. Côté prix, les cocktails classiques sont à sept euros, les pintes à trois. Le maître des lieux, Serkan est sympa, arrangeant et à l’écoute. Bref, on avait notre lieu.

*** We even got lucky with Lucky’s hot-dogs. ***

LeLittleCollage_1

Ils étaient (presque) tous là. A profiter d’un de ces moments de plus en plus rares, dans un endroit où l’on se sent bien. A plus user le parquet en va-et-vient entre la terrasse et le bar qu’en pas de danse effrénés, mais qu’importe. La soirée fut belle. Elle nous a donné envie de revenir, pour la bière en terrasse au soleil (happy hour de 17 à 21h), pour faire la fête jusqu’à la fermeture, à carburer au jägerbombs, pour les deux. Merci les copains. Et merci Le Little.

Le Little. 4 avenue de la République, 75011 Paris. Métro République.
Ouvert du lundi au samedi de 16h00 à 2h00.

3 commentaires sur “Le Little

Laisser un commentaire