Les Nuits Secrètes 2012

Je me souviens de cette époque, pas si lointaine mais désormais révolue, où je payais mon pass pour le festival des Vieilles Charrues moins de 100 euros. Difficile de ne pas se ruiner pour passer quelques jours de peace & music. En ce temps là, tu pouvais économiquement te permette plusieurs festoches par an, la démarche ayant un réel intérêt artistique puisque tu ne retrouvais pas nécessairement les mêmes groupes d’un évènement à l’autre. Ce qui est de moins en moins le cas aujourd’hui. J’arrête là pour le côté réac. Car il y a encore un espoir, avec des festivals comme celui des Nuits Secrètes.

Chaque année, début août, des artistes comme Keziah Jones, Feist, Les Wampas, Archive, Just Jack, Maxïmo Park, Yuksek, Philippe Katerine et un tas d’autres foulent la Grande Scène du festival. Et devine quoi? C’est gratos. Ouais madame. La deuxième scène, le Jardin, porte bien son nom. On se sent un peu en vacances, comme dans le jardin des copains, tu sais, ceux qui ont une maison dans la pampa et où il fait bon vivre. Pour y accéder, il te faudra payer, mais sans te ruiner : 32 euros pour trois jours. Non, je n’ai oublié aucun chiffre. Avant que Paris n’offre Bercy aux Brigitte, les Nuits Secrètes leur ont donné cette petite scène. Enfin, si tu veux de l’original, du vrai, et que tu aimes les surprises, inscris-toi pour les Parcours Secrets. Le principe : un bus t’emmène on ne sait où pour écouter on ne sait qui. Pour 6 euros, tu auras donc droit à un concert atypique avec l’un des artistes de la prog. Les inscriptions pour les Parcours Secrets devraient être ouvertes dans le jours prochains. Je te file l’info donc laisse-moi une place!

Le festival des Nuits Secrètes prend chaque année de l’ampleur, certes, mais garde toujours une petite touche d’originalité, avec une proximité avec les artistes pour les festivaliers devenue rare dans beaucoup d’endroits. D’ailleurs, la probabilité que tu te retrouves dans une soirée avec Great Mountain Fire (doux rêve) ou à mater un concert de reggae à côté des mecs de dEUS n’est pas nulle. Jamais.

Pour la logistique, sache que tu pourras faire le trajet Aulnoye-Aymeries > Paris en train. C’est direct et ça dure moins de deux heures. En plus, tu atterriras dans une région cool où les gens sont sympas. On espère avoir le soleil. Allez. Bordel.

Bref, si tu viens, ne manque pas dEUS (vive la Belgique) sur la Grande Scène et Great Mountain Fire, Ewert & The Two Dragons, The Minutes, Baxter Dury (une de ses chansons, Trellic, fut utilisée pour une pub EDF… saleté de marketeux), ou encore Camille au Jardin. Et ceci n’est que mon humble sélection.

Et comme je suis plutôt cool comme nana, voilà :

Toutes les infos ici : lesnuitssecretes

Laisser un commentaire