Bref. Je suis allé au Rosa.

Bref.

Un jour, je suis allé au Rosa.

17h30. En arrivant, je prends une bouteille de rosé Rosa. Premier ticket de CB à 18 euros. Pas de temps à perdre. J’accoste une meuf. Elle me dit : ça va? Je lui dis : ça va et toi? Elle me dit : ça va… Et toi? J’ai un tas de trucs à lui dire. En plus, elle est mignonne. Je lui propose de lui payer un verre. J’ai déjà bu la bouteille de rosé Rosa. Je commande deux pintes. Je me retourne. Et vois la meuf qui roule une pelle à un pote. Je regarde le serveur. Il me regarde. Il comprend. Je comprends qu’il comprend. Il comprend que je comprends qu’il comprend et se marre. Je me sauve.

20h00. Merde, y a la queue. Au moins 1h30. C’est sûr, R va m’appeler pour que je le fasse rentrer. Le téléphone sonne. C’est R qui veut que je le fasse rentrer. Il est avec des potes. Et une meuf. Mignonne. Je vais voir monsieur muscle à l’entrée. Un jour ce sera mon pote. Ou pas. Il accepte de faire rentrer R et la meuf. Je leur paye une vodka. Je prends la bouteille. J’essaye d’embrasser la meuf. J’embrasse la bouteille. Je souris bêtement. Je me dis que je retenterai vers 23h00 quand elle aussi sera bourrée. Je retourne au bar. Je commande des billes chèvre figue, parce les billes chèvre figue, ça déchire. Et une bouteille de rouge. Je repère une autre meuf. Mais avant d’y aller, je fais un détour par la barre. Je touche le plafond. C’est génial. La vie est belle. Julien Clerc en fond sonore. Mais je m’en fous.

23h00. Je retrouve la meuf du début. Elle est bourrée. Je lui roule une pelle. Enfin je crois. Confirmation des potes et photo d’Iphone. Je commande 10 shots vodka caramel, 10 shots vodka kiwi. J’en négocie 4 gratos.

Après, plus rien. Je me réveille le lendemain sur un canap’ dans un appart inconnu. Deux meufs (enfin je crois) me proposent un café. L’une d’elle me tend mes fringues. Je réalise que je suis tout nu. J’attrape mes fringues et je me tire. J’ai mal aux cheveux. Je fouille mes poches. Plus de CB mais des tickets : 18, 70, 43, 35 et 17 euros. En plus, j’suis en banlieue.

Bref, je suis allé au Rosa.

LeRosaBonheurCollage

Rosa Bonheur. 2 allée de la Cascade, 75019 Paris. Métro Botzaris.
Ouvert du mercredi au vendredi de midi à 1h00 et le samedi et le dimanche de 10h00 à 1h00.

5 commentaires sur “Bref. Je suis allé au Rosa.”

Laisser un commentaire