Koff

Cette adresse nous avait fait envie un tas de fois, mais nous n’avions jamais vraiment eu l’occasion de tester : trop tard, fermé, complet. Ce soir là était un soir de théâtre, il était tôt et on avait déjà la dalle. En clair, le moment était venu d’aller chez Koff.

Il est vrai qu’on pourrait se lasser de ces lieux aux touches outre-Atlantique, qui pullulent dans la capitale comme les bars à cocktails ou les coffee shops. Ou pas. Car chez Koff aussi on est branché hot-dogs, bagels parties et burgers servis sous toutes les formes. Sans oublier, évidemment, les pickles, les cheesecakes et le banoffee (gâteau à la banane et au Speculoos), ou encore le milk shake. Les plats sont copieux et les prix raisonnables. Le brunch, lui, est classique, à 21 euros. Et le service est adorable. On a testé le bagel. Et on a aimé.

Certes, l’établissement n’a pas des décennies d’existence derrière lui et de l’autre côté du comptoir, pas de gros gars transpirant qui t’engueule parce que tu ne choisis pas ton pastrami assez vite. Chez Koff, on sent malgré tout la touche Delicatessen new-yorkais pour sa bouffe et ses briques rouges (so chic à Manhattan ou Brooklyn, tellement ringardes dans d’autres coins du monde…). Côté déco, tu auras droit à la guitare sur le mur, aux luminaires originaux en forme de haut-de-forme et aux chaises aux décorations variées rappelant le pays de l’Oncle Sam. Il paraît même que les tableaux sont l’œuvre du patron David, dont le nom d’artiste est Resnik. Sa moitié, Jade, est aux fourneaux. Une équipe gagnante quoi.

Conclusion : Koff, une adresse tester si tu as envie d’un peu de là-bas, sans trop te ruiner.

Koff. 15 rue de la Vieuville, 75018 Paris. Métro Abbesses.
Horaires d’hiver : du mardi au dimanche de 12h00 à 15h00 et de 19h00 à 22h30, le samedi de 12h00 à 17h00 et de 19h00 à 20h00, service continu le dimanche de 12h00 à 22h30.
Horaires d’été : du lundi au vendredi de 12h00 à 15h00 et de 19h00 à 22h30, le samedi de 12h00 à 17h00 et de 19h00 à 20h00, service continu le dimanche de 12h00 à 22h30.

Laisser un commentaire