Le Rock’n’Roll Circus

Si tu es un(e) habitué(e) du quartier Oberkampf, tu connais probablement la rue Jean-Pierre Timbaud parallèle, également très fournie en termes de bars. Tu as donc sûrement déjà posé tes fesses sur les banquettes rouge de l’UFO et tes coudes sur le zinc de l’Orange Mécanique, l’aîné de la famille. Certes, tu aimes bouger ton corps sur les sons rock du sous-sol du premier, un strawberry slut à la main. Tu aimes aussi les airs de PMU réhabilité du deuxième. Mais tu as envie de changement.

Sentant le potentiel du futur Pigalle, l’équipe à l’origine de ces bars « à thèmes » qui ne désemplissent pas a ouvert, il y a un moment déjà, le Rock’n’roll Circus. Autant dire pile ce qu’il te faut si tu veux un peu changer de paysage. Et de quartier.

Si, en plus, tu es amateur de bière et que tu trouves que trop peu d’endroits à Paris proposent de la Karmeliet, tu risques de sentir la joie emplir ton petit cœur. Les nostalgiques, quant à eux, pourront retomber en enfance en demandant un shot de « Madeleine » (aie confiance). Ici, la déco et l’ambiance se rapprochent assez de celles de l’UFO. Le public y est aussi souvent moins adolescent. De très bons points donc.

La bière et le rock ne sont pas ton truc? Tu es plutôt Grand Nord, alcools forts et endroits plus classieux? Traverse la rue. Pour atteindre le Kremlin, dernier né de la fratrie. Pas de Poutine ici, ils ne font pas à manger… Le principe : plaire aux amateurs de vodka et de cocktails. Le Kremlin n’a pas encore été testé par La Trentaine Parisienne, mais cela ne saurait tarder. Évidemment.

Le Rock’n’roll Circus. 5 rue André Antoine, 75018 Paris. Métro Pigalle.
Ouvert tous les jours de 18h00 à 2h00.

Laisser un commentaire