Eva Pritsky

Si tu cherches un endroit original pour boire une petite Kro, que tu es fumeur, amateur de brocante,  et qu’un ou deux potes t’accompagnent (plus serait abuser), écoute bien. Enfin, lis bien quoi.

Cachée dans un coin aux airs de petit village, derrière la magnifique église Notre Dame de la Croix à Ménilmontant, on trouve le refuge d’Eva Pritsky. Ici, on bavarde visiblement entre habitués. Et parfois, des intrus, comme nous, débarquent, intrigués en passant ou alléchés par le bouche à oreille (…). On entre, un peu timides, comme lorsqu’on se retrouve chez des amis d’amis qu’on connaît à peine. On finira par se sentir à l’aise, invités à nous poser autour de ce qui semble être la table des fidèles. Au fond, bien cachés par les bibelots et perdus dans un nuage de fumée, on pourrait croire que Sartre discute avec ses potes. Mais non, ce sont des hipsters. Hé.

Chez Eva Pritsky, on rafistole des bonshommes à l’allure psychédélique, on change la déco en clouant au mur les derniers tableaux dénichés et on s’installe confortablement sur des chaises dépareillées qui sont à vendre, comme la plupart des objets qui nous entourent d’ailleurs. D’étranges messieurs errent de chaise en chaise, aussi. Pas de bruit dehors, on se sentirait presque à la campagne, dans un de ces petits troquets à la clientèle éclectique mêlant plusieurs générations. Un bar, une brocante, ou les deux. Peu importe, on est chez Eva, là où le Paris qu’on aime existe encore.

EvaPritsky_3

Eva Pritsky. 5 rue d’Eupatoria, 75020 Paris. Métro Ménilmontant.
Ouvert du mardi au samedi de 17h00 à 2h00.

1 commentaire sur “Eva Pritsky”

Laisser un commentaire