Mansart et Carmen

Mercredi dernier, les p’tits gars du Tournedisque jouaient au Carmen. Un endroit atypique et de la musique sympa : deux bonnes raisons d’aller faire un tour. Il est 21h et l’ouverture est à 22h. On a la dalle. Marchons, un peu. Pour finir sur les banquettes du Mansart, dont la terrasse est apparemment the place to be dans le quartier, même en plein hiver. Les gens sont beaux. Nous aussi, ouf. Les serveurs sont sympas et le burger est validé (tout comme le cheesecake d’ailleurs).

23h. Retour au Carmen.
–    Vous avez une invitation ?
–    Euh, ouais… Le Tournedisque ? Facebook ?
–    Ok, c’est bon.
–    …
–    Par contre, la prochaine fois, 3 mecs, 1 nana, ce sera plus possible. Mais c’est bon pour cette fois. Le vestiaire est obligatoire. Allez-y.
–    Merci. (Vous êtes trop bon.)

A l’intérieur, trop d’attente pour poser les manteaux. Fail. Trop d’attente aussi pour commander un verre (malgré notre grande expérience en la matière). Re fail. Et la musique, elle aussi, tarde un peu, mais finit par arriver. Et elle est bonne. La musique.
Le lieu, lui, est exceptionnel (un ancien hôtel particulier paraît-il). Si exceptionnel, qu’on pourrait se croire dans une de ces soirées de l’ambassadeur, les Ferrero et les vieux en moins. Car le public, pourtant très jeune, est assez guindé. Ou à jeun.

Bref, on a joué aux vieux cons en manque de Ferrero. Et on s’est barré. Mais on reviendra. Si on nous laisse entrer.

Le Mansart. 1 rue Mansart, 75009 Paris. Métro Pigalle / Blanche.
Ouvert du mardi au samedi de 18h00 à 2h00.

Le Carmen. 34 rue Duperré, 75009 Paris. Métro Pigalle / Blanche.
Ouvert tous les jours de minuit à 6h00.

Un commentaire sur “Mansart et Carmen

Laisser un commentaire