Mokonuts

Le lieu :
Mokonuts fait partie de ces adresses qu’il faut mériter, de celles qui laissent peu de place à l’improvisation. Impossible de te pointer ici spontanément, sans résa (sauf peut-être pour le petit déj ou le goûter). Ouvert uniquement en semaine, je profitai donc d’un vendredi caniculaire d’inauguration vacancesque pour enfin m’y attabler avec A et F.
Moins de trente couverts, deux rangées de tables alignées, et un petit comptoir derrière lequel trône une minuscule cuisine ouverte d’où sortent des merveilles et de laquelle officient Omar Koreitem et Moko Hirayama, mais pas que.
À garder en tête : le lieu se transforme en table d’hôte le soir, avec cette fois réservation obligatoire pour un minimum de 8 personnes.

Dans l’assiette et dans les verres :
Les assiettes de Mokonuts ne sont pas seulement délicieusement belles, elles sont garnies de choses délicieuses tout court. Nous nous sommes régalés d’une bonite muy bonita accompagnée de citron et de sumac, suivie de boulettes de veau du Pays Basque (une valeur sûre), datterini, aubergines parfaitement confites et tahini. Et pour arroser le tout : une sage citronnade à la fleur d’oranger. Un véritable mélange de saveurs et d’influences culinaires très réussi. Sans oublier le petit combo cookie/café pour clôturer tout ça. Le bonheur.

L’ambiance :
Nous étions ce jour-là les seuls non américains en salle. True story. L’été à Paname et un déjeuner qui ne peut se faire que sur résa en semaine constituent sans doute les meilleures explications. Une petite impression de touristes dans notre ville donc. Il faut par ailleurs faire preuve d’un peu de patience avec le service (chou lui aussi), la faute sans doute à cette mini cuisine et un rapport espace/couverts optimisé. Mais on s’en fout, on a le temps.

On y écoute quoi ?
Pas de musique en salle, mais ce morceau d’Adam Naas ou ce son de Anderson .Paak pourraient très bien fonctionner. Un artiste dont le nom contient 2 « a » l’un contre l’autre en tout cas.

Avec qui ?
En mode pro le midi avec des clients qui le méritent, en mode perso le soir avec ta belle famille pour leur en mettre plein la vue. Fonctionne aussi très bien avec ton crew de gourmands hein.

Mokonuts. 5 rue Saint-Bernard, 75011 Paris. Métro : Faidherbe-Chaligny.
Ouvert du lundi au vendredi pour le petit déjeuner de 9h00 à 11h00 et pour le déjeuner de midi à 14h30. Pas de résa pour le petit déj mais résa fortement recommandée pour le déj.
Pour le dîner, table d’hôte à partir de 8 personnes minimum, et sur réservation (60€ par personne hors boissons).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.