Le Little Red Door

La première fois, c’était à l’heure de l’apéro. Arrivée la première. Accueil sympa pour mon âme esseulée. Lieu déjà presque bondé. Service attentionné. A trois, installés à l’entrée sur des fauteuils stylés et confortables. Un peu à l’étroit. Pas grave. Un peu froid, du fait de notre proximité avec la vraie porte.

Sens de l’humour prononcé, amour des contes de fées, goût des objets travaillés dans les règles de l’art sont autant d’explications potentielles à la présence de la jolie petite porte rouge. Si tu es un tant soit peu perspicace et totalement bilingue, tu sauras que tu ne t’es pas planté d’adresse. Reste néanmoins à trouver la véritable entrée quand personne ne s’y trouve pour te guider.

Une autre fois. Une anecdote. Je redonnai le sourire à deux jeunes hommes décontenancés tels Alice face à la fameuse porte. Dans ma grande bonté (ils ne présentaient pourtant aucun signe de barbe de trois jours ou de cheveux ébouriffés…), je leur donnai les clés du mystère.

Ma dernière rencontre avec le Little Red Door est fraîche de quelques jours. Il était 1h45. Autant dire qu’on avait peu d’espoir de trouver un bar acceptant de nous servir un verre. J’avais vendu l’endroit à E. Bref, on voulait tenter notre chance quitte à devoir une fois de plus faire le regard du chat dans Shrek. C’était sans compter sur D, qui acceptera de nous laisser entrer. Malheureusement, l’heure tôtive ne nous permettra pas de déguster un des cocktails qu’élaborent les p’tits gars du LRD, comme ils disent. Allez, la coupette n’est pas donnée, mais c’est bientôt 2013, et l’occasion est spéciale. En plus, les fauteuils aux airs de tabourets (ou les tabourets aux airs de fauteuils, comme tu veux) au velours d’un bleu profond rendent l’accoudement baresque bien agréable.

Côté cocktails, la liste est succincte mais fera sans aucun doute ton bonheur, sauf si tu es totalement fauché, car là aussi, il te faudra débourser au moins 12-13 euros pour un verre. Une petite mezzanine peut faire office de mini resto, où tu seras plus à l’aise pour te rassasier des quelques en-cas genre finger food proposés. Mention spéciale à la déco, travaillée : pierres apparentes (un classique), patchwork de tissus et couleurs, bois. C’est chaleureux, et réussi. Force est de constater que les mecs derrière ce(tte) Little Red Door ne sont visiblement pas des débutants. Et pourtant, ils n’ont pas trente ans. Respect. Et espoir.

Le Little Red Door. 60 rue Charlot, 75003 Paris. Métro Filles du Calvaire / Temple / République.
Ouvert tous les jours de 18h00 à 2h00.

4 commentaires sur “Le Little Red Door”

    1. C’est vrai, j’ai encore beaucoup à dire sur la rive droite, mais je ne suis pas fermée : je suis preneuse des bonnes adresses rive gauche!

  1. quelques spots:
    o corcovado, 152 rue du château d’eau, 14eme
    bouquet d’Alesia, 75 av du general Leclerc 14eme
    le verre siffleur 73 rue d’Alesia 14eme
    la caravelle, 5 rue d’Alesia 14eme (trop bon, impossible sans réserver ……)
    butte aux cailles: les gladines 30 rue des 5 diamants 13eme,
    temps des cerises, 18 rue de la butte aux cailles, sputnick au 14 même rue …
    voila pour l’instant..

Laisser un commentaire