2 commentaires sur “Guide de répartie des trentenaires célibataires #7

  1. La trentenaire célibataire (souvent parisienne, de surcroit) se veut indépendante, exigeante, à la fois sophistiquée et nature, bien dans son corps et dans sa tête.

    En réalité elle est juste une freaks paumée avec des attentes décalées par rapport à la réalité, basées sur la merde des médias US et les magazines de mode fadasses ou tout est lisse et tout le monde est beau, et ou les mecs sont tout et rien à la fois.

    Citadines trentenaires célibataires : ne soyez plus esclaves des mythes de la société contemporaine, redescendez sur Terre … La vie est simple. L’homme normal n’est ni un connard, ni un mondain, c’est juste quelqu’un de simple et d’attentionné, de doux, et il est au coin de la rue. Il vous attends, vous, et il se lasse des hystériques hyperactives, des ambitieuses survoltées, car il n’aspire pas à une vie merdique.
    Femmes, vous êtes humaines à la base, vous n’étiez pas nées sur des talons aiguilles, arpentant les parquets de soirées VIP, un peu comme les chats d’appartements. Souvenez vous …

  2. Si seulement les hommes étaient comme vous dites, attentionnés et doux, il existe aussi des connards, des pervers, des violents et des humiliants, surtout trentenaires. Les derniers que j’ai rencontré m’ont définitivement abimée. Les hommes sont les ennemis de la femme… je ne l’avais pas compris, naïve que j’étais… pauvre pomme…

Laisser un commentaire