Carnets de voyage : London Calling #1

Ces derniers temps, mes weekends se sont plus souvent déroulés dans le « grand » nord que dans notre belle ville de Paris : Lille, Bruges, …, et Londres. Lors de ce séjour britannique, entre nanas, il fut forcément question de shopping chez les Topshop, Primark et autres Urban Outfitters. Certes, mais pas que.

Rendant visite « régulièrement » à J, notre carnet d’adresses se remplit gentiment. Et comme on est sympa, autant le faire partager.

Pour les balades, Brick Lane est à ne pas rater, pour ses friperies, son marché avec un tas de bonnes choses à manger et pour son côté un peu moins touristique. Si vous vous rendez à Camden, qui reste quand même à faire si vous ne connaissez pas, je vous conseille plutôt d’errer dans le marché en évitant scrupuleusement le cyberdog, le temps de trouver le plat de junk food qu’il vous faudra déguster en longeant le canal, beaucoup moins bondé et plus agréable. Si vous passez par le London Bridge, voire le Tower Bridge, faites un petit détour par le Borough Market, où vous pourrez également manger.

Pour le petit déj’ ou un brunch, foncez au Breakfast Club, une des adresses découvertes lors de notre première escapade. Il y en a plusieurs à Londres (celui de Soho est validé plusieurs fois!).

Pour l’apéro (avant d’attaquer plus fort) : préparez-vous un petit verre de Pimm’s avec de la limonade, des fraises, de l’orange, du citron et du concombre. Continuez au Defectors Weld à Shepherd’s Bush qui, paraît-il, est le QG de J. Donc si vous êtes perdu dans le quartier et que l’envie de vous plonger dans des yeux bleus vous prend… Je dis ça, je dis rien.

London_2

Pour le dîner, si vous avez envie d’une bonne pizza, ne cherchez plus : Pizza East est LA solution. Si vous voulez danser, il y a un « club » au sous-sol. A voir en fonction des soirées, probablement. Car on a eu droit à de faux mojitos et à un groupe qui reprenait des titres des années 90 sans jouer Dr Alban, pffff….

Pour l’afternoon tea, repérez le tableau noir sur le trottoir : Hello! Is is tea you’re looking for?. Rien que pour cette entrée en matière, je valide le Drink, Shop & Do. Moi qui ne suis pas spécialement fan des endroits particulièrement girly (et c’était bien le cas ici), je dois dire que le concept et le côté cosy du lieu avaient du charme. Attention ceci dit à la musique bien trop forte à mon goût. Pensez également à venir tôt. Arrivées à 18h30, nous n’avons pu déguster que thés et chocolats chauds. Fail. Enfin, au Drink, Shop & Do, vous pourrez également acheter la tasse dans laquelle vous buvez, le tableau en face de vous ou encore la chaise sur laquelle vous êtes assis(e). Non, pas la serveuse.

Enfin, si vous passez plus qu’un weekend à Londres et que vous voulez vous échapper un peu, je vous conseille fortement de sauter dans un train pour aller passer la journée à Brighton : mer, fish and chips et décor d’un autre temps.

Voilàààààà, en espérant vous avoir un peu donner l’eau à la bouche ! Cheers.

Laisser un commentaire